Aviation générale Coavionnage Pilotage et Simulation de vol
Aviation générale Coavionnage Pilotage et Simulation de vol 

Règlement Intérieur

1. GÉNÉRALITÉS

Article 1.1

Le présent règlement intérieur a pour objet de compléter et préciser divers points non détaillés dans les statuts avec lesquels il est en conformité. Il est destiné à fixer les points non prévus par les statuts, notamment en ce qui concerne les activités aéronautiques.

Il est établi par le Conseil d’Administration et approuvé par l’Assemblée Générale Ordinaire. Toute modification apportée en cours d’année dans le Règlement Intérieur et validées par le CA, sera appliquée, avant l’approbation par l’Assemblée Générale, dans l’intérêt de la société .

Le présent règlement intérieur est affiché dans les locaux de la société et publié sur son site internet.

Lors de son admission et quelque soit sa qualité de membre, chaque adhérent devra certifier en avoir pris connaissance.

Il a force obligatoire à l’égard de tous les membres.

Article 1.2

L’adhésion ou l’appartenance aux clubs de la société implique l’acceptation, sans réserve, de ses statuts et de son règlement intérieur, ainsi que l’obligation de s’y conformer. Le non respect des règles édictées pourra donner lieu à l’application des dispositions des statuts relatives à la radiation.

Il est rappelé que Hexagon Flight Corporate est une structure déclarée comme prestataire des services suivant: location d’aéronefs, coavionnage, initiation au pilotage, stages de perfectionnement et d’habilitations.

Toute faute, telle que l’inobservation du règlement intérieur dans sa partie administrative ou le manque de courtoisie vis à vis des autres membres de l’Aéroclub, pourra donner lieu à des sanctions prononcées par le Conseil d’Administration.

Article 1.3 – Droits d’adhésion et Cotisations :

Toute personne souhaitant adhérer à l’un des clubs qui régissent la vie de la société devra s’acquitter des droits d’adhésion et des cotisations en vigueur.

Le montant de ses frais est décidé par le Conseil d’Administration et est fonction des privilèges et peut être soumis à modification sans préavis.

Article 1.4 – Assurances :

Les aéronefs de la société et ceux qui mis sont mis à sa disposition, sont assurés en garantie « Responsabilité Civile » (R.C.), obligatoire.

La garantie « corps » – valeur vénale assurée, propre pour chaque aéronef  – est obligatoire.

Une caution, équivalent au montant de la franchise de l’assurance sera exigée.

Toute autre assurance complémentaire sera à la charge du membre postulant.

Article 1.5 – Comportement et Recours :

Tout membre de Club peut perdre sa qualité de membre si son comportement et /ou ses actions portaient atteinte à la sécurité et aux intérêts directs et /ou indirects de la société.

Sur la constatation de tel comportement ou action, la direction, après avoir entendu l’intéressé, soumettra au Conseil d’Administration sa proposition de sanction, lequel signifiera au membre concerné la décision de la société. Cette dernière est irrévocable.

Article 1.6 – Droit à l’image :

Dans le cadre de la promotion des activités de la société, des supports de communication (affichage, publicité, journal, sites internet; presse etc.) contenant des photos peuvent être diffusés.

Les adhérents s’engagent à compléter un formulaire d’autorisation de prise de vue en cas de diffusion.

Article 1.7 – Traitement informatique :

Les informations demandées dans notre formulaire sont indispensables pour valider chaque adhésion. Elles font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de la société.

En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.

Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à la société par courriel via l’adresse admin@hexagonflightcorporate.com.

Article 1.8 – Non fumeur :

Les locaux et les aéronef de la société Hexagon Flight Corporate sont tous des endroits non fumeur. A ce titre, il y est strictement interdit de fumer.

Article 1.9 – Sécurité :

Conformément aux exigences de sûreté en vigueur, les locaux de la société Hexagon Flight Corporate sont sécurisés au niveau des accès, et chaque membre se doit de respecter les consignes relatives à cette sécurité.

Dans le cadre général de l’organisation des secours à personnes, les membres qui occupent un poste de responsabilité au sein de la société devront suivre des ateliers des gestes de secours de bases et de lutte anti incendie qui seront organisés périodiquement pas la direction en collaboration avec les acteurs spécialisés dans la discipline concernée.

Un contrôle de sécurité peut à tout moment être réalisé sur demande de la société et concernera membres d’équipage, passagers et bagage. Cette procédure entre dans le cadre de la sécurité des personnes et des biens et pourront être effectuées par les autorités en la matière ou autre organisme compétent. Les moyens utilisés seront ceux en vigueur.

Ils peuvent être rendu obligatoires avant chaque mission de coavionnage.

2. FONCTIONNEMENT :

Article 2.1 – Respect de la réglementation :

Tous les vols devront être exécutés dans le respect de la réglementation aérienne en vigueur et du manuel de vol de l’aéronef. Avant tout vol, le commandant de bord devra s’assurer :

– D’être titulaire d’une licence et d’un certificat médical en cours de validité et d’être accrédité à voler sur l’aéronef en question.

– D’être en possession d’une documentation complète et à jour pour le vol à effectuer.

Cette documentation comprendra notamment les cartes, les NOTAM et un dossier météo.

Le manquement à ces règles engagera la responsabilité du commandant de bord vis à vis des tiers et de la société pour laquelle il constitue un événement grave passible de sanctions.

Article 2.2 – Responsabilité du commandant de bord avion :

Nul ne peut exercer les fonctions de commandant de bord d’un avion s’il n’est pas en mesure de justifier qu’il est titulaire d’un support de classe nationale EASA ou JAA en cours de validité. Tout pilote licencié effectue les vols sous sa pleine et entière responsabilité, tant sur le plan administratif que civil et pénal.

Le pilote est également responsable de la validité de ses documents.

Aucun pilote ne peut pratiquer le coavionnage sans une autorisation expresse de la direction de la société Hexagon Flight Corporate.

La place du commandant de bord sur les avions exploités par la société Hexagon Flight Corporate est la place gauche, sauf pour les vols de lâcher machine requis par les sociétés d’assurance avec un instructeur désigné par la direction de la société Hexagon Flight Corporate.

Article 2.3 – Incident de vol :

Tout pilote, auteur ou victime, au sol ou au cours d’un vol, d’un incident qu’elle qu’en soit la nature ou la gravité, est tenu impérativement de le signaler par écrit à l’issue du vol, à la direction de la société Hexagon Flight Corporate.

Dans ce cas de figure, et après réception du rapport du pilote ayant causé cet incident (ou accident):

si une faute est avérée, reconnue par le pilote ( infraction aux règles de l’air, faute du pilotage caractérisée, exécution d’un vol sous l’emprise de l’alcool ou de drogues, imprudence, etc. ) une réunion extraordinaire rassemblera les membres du CA en présence du pilote concerné, pour chercher ensemble une solution permettant de trouver un accord commun aux conséquences engendrées par la dite situation. Dans ce cas , le montant total exigé pour couvrir les dégâts matériels occasionnés (dans le cas où la société Hexagon Flight Corporate n’engagerait pas sa police d’assurance pour faire valoir les garanties de cette dernière) à la place du montant de la franchise appliquée par la société d’assurance, pourra être réclamé au pilote, ainsi qu’une participation à la perte d’exploitation occasionnée, sans toutefois que cette dernière ne dépasse mille euros.

Article 2.4 – Maladie :

Les pilotes doivent se conformer à la règlementation en vigueur, relative aux aptitudes médicales.

Article 2.5 – Les instructeurs :

Les instructeurs sont recrutés par la Direction de la société Hexagon Flight Corporate par un contrat spécifique et individuel. Ils sont tenus d’assurer les leçons de formation au sol et de lâcher machine dans le cadre stricte des exigences de la police d’assurance de chaque aéronef.  A ce titre, toute décision prise dans ce cadre doit faire l’objet d’une discussion préalable avec la direction de la société Hexagon Flight Corporate et applicable après accord motivé de cette dernière. Peuvent être concernés les aspects suivants:

–  L’élaboration des programmes ,

–  L’accueil et l’encadrement des pilotes lors des lâchers machine

–  Les problèmes rencontrés… etc.

Tout instructeur est défrayé pour ces interventions dans le cadre d’un contrat signé avec la direction.

Le Conseil d’Administration peut nommer, s’il le désire un responsable de flotte “Plane Manager”  et un responsable des vols ” Flight Manager” Ces nominations n’ont aucun caractère obligatoire.

Le Plane Manager :

Il tient à jour les aéronefs en état de vol, s’assure de leur propreté, de la présences à bord des documents et matériels indispensables pour le vol concerné. Il vérifie avitaillement et Effectué toute assistance au sol avant et après chaque vol. Il rend compte à la direction de la société .

Le Flight Manager

Il est de préférence instructeur

Il planifie et coordonne les lâchers machine dont il établi les programmes de formation en conformité avec les exigences réglementaires et celles de la société. Il tient à jour les documents administratifs des machines ( manuel de vol, Check list … ).

Tous les instructeurs ont autorité pour interrompre le vol d’un pilote s’ils le jugent nécessaire.

A ce titre, le responsable des vols dispose de pouvoirs lui permettant de prendre des mesures conservatoires appropriées à l’endroit de pilotes, (instructeurs compris), qui auraient commis une imprudence, une maladresse, ou qui n’auraient pas respecté la réglementation aérienne. Ces mesures peuvent être exécutoires sur le champ. Dans tous les cas, le responsable des vols est tenu de rendre compte immédiatement à la direction de la société Hexagon Flight Corporate pour information et validation.

3. UTILISATION DU MATERIEL

Article 3.1 – Préambule

Sont considérés comme entrant dans le champ d’application du présent règlement, les installations, le matériel au sol et le matériel volant exploités par la société , qu’ils soient ou non sa propriété mais dont elle en a la responsabilité.

Il en est de même pour la documentation et autres infrastructures et commodités mise à la disposition des membres et des autres usagers des locaux de la société.

Article 3.2 – Le suivi du matériel.

Le suivi du matériel est assuré par le Ground Manager ou responsable sol. Il tient à jour les registres constitués à cet égard et rend compte à la direction de la société.

Article 3.3 – Maintenance :

Le Plane Manager, organise une maintenance rigoureuse et sans faille des aéronefs. Il peut déprogrammer tout vol  pour toute panne mécanique (même mineure) , défaut supposé de structure ou instrumental dès lors qu’il estime la sécurité du vol compromise. Il en réfère à la direction laquelle  s’emploiera, dans la mesure des moyens à sa disposition, à fournir au membre dont le vol a été annulé, un aéronef de remplacement compatible avec ses prérogatives ou tout autre alternative pouvant aller jusqu’au remboursement des frais de réservation ou de location.

Article 3.4 – Coavionnage :

Le coavionnage impose un partage équitable des frais du vol entrepris entre toutes les personnes à bord, qu’elles disposent ou non d’une licence.

Il devra impérativement obéir aux exigences règlementaires en vigueur en France.

Hexagon Flight Corporate n’est pas une compagnie aérienne. Hexagon Flight Corporate limite son activité à la location d’aéronef coque nue, c’est à dire sans fourniture d’un pilote ou d’un équipage de conduite d’aéronef. (article L.6400-3 du code des transports), au coavionnage et aux activités de formation qui en découlent. Tout pilote qui désire réaliser du coavionnage dans le cadre des activités de la société doit impérativement faire partie de membres de la société et doit avoir lu et accepter les clauses du contrat de coavionnage de la société.

Article 3.5 – Règles de vie commune :

L’utilisation des locaux, infrastructures et aéronefs de la société Hexagon Flight Corporate ne peuvent souffrir d’approximations ni de négligences. Il en est de même pour la courtoisie et les règles de bienséance. Tous les utilisateurs de la plateforme de leurs locaux infrastructures et aéronefs seront traités avec les mêmes égards. Les manquements seront considérés et traités avec rigueur.

Article 3.6 – Utilisateurs autorisés :

Seuls les membres des différents clubs de la société Hexagon Flight Corporate à jours de leurs obligations (badges ou carte de membre faisant fois) sont autorisés à utiliser les infrastructures et aéronefs de la société. Ils sont dans l’obligation de communiquer les dates de validité de leurs différents documents à la direction de la société afin de profiter pleinement de tous leurs privilèges. Chaque membre est garant de toute personne qui l’accompagne dans le cadre de  l’utilisation des  locaux et aéronefs de la société.

Tout code d’accès est susceptible de modification sans préavis en cas de nécessité par la direction.

3.6.1 – De la qualité de membre:

La qualité de membre s’acquiert par adhésion à un des clubs de le société.

3.6.1.1 – Le Pilot Club ou PC

En est membre toute personne physique en possession d’un titre et ou d’une qualification aéronautique l’autorisation à piloter un aéronef sous un régime spécifique, et qui à souscrit un contrat avec la société pour bénéficier de l’utilisation des infrastructures et des aéronefs auxquels lui donne droit son titre et sa qualification.

Les droits d’adhésion au Pilote Club  sont de  sept cents cinquante euros par an donnant droit à dix heures de vol  sur avion avec mise à disposition d’une mallette de vol contenant les outils nécessaires au l’accomplissement des vols. Ces droits offrent également un accès libre à la bibliothèque aéronautique et room.

Tout membre du PC peut incrémenter à volonté ses heures de vol en participant au coavionnage s’il répond aux exigences règlementaires. Hexagon Flight Corporate privilégie ses membres PC pour les voyages et ateliers thématiques que la société organise.

Avant tout premier vol avec un aéronef, le membre PC doit répondre aux exigences requises pour le ” lâcher “. Il est encadré et évalué à cet effet par un Flight Manager. Si nécessaire il pourra bénéficier d’une formation spécifique à ses frais.

Tout pilote membre  devra effectuer  un test de contrôle au sol et en vol avec un instructeur si son ” lâcher ” a plus d’un an. Ce vol est offert par la société si le membre PC à réalisé au moins trente heures au cours des douze derniers mois et dont 10 heures dans les trois mois qui précèdent la date d’expiration des ses privilèges de membre PC.

Les pilotes titulaires d’une habilitation ou qualification et qui n’auraient pas volé mis en œuvre cette habilitation ou qualification depuis plus de 90 jours , devront également effectuer un vol avec un instructeur.

3.6.2 – Elèves Pilotes :

Les élèves pilotes devront être obligatoirement accompagnés par un instructeur de hexagon Flight Corporate.

Dans le cas des vols solo prévus dans la formation, l’élève pilote devra obligatoirement avoir reçu l’autorisation écrite de l’instructeur responsable de sa formation avant d’entreprendre le vol. L’instructeur restera présent sur le terrain pendant toute la durée du vol de son élève.

Dans le cas particulier des épreuves pratiques du PPL, l’instructeur examinateur (FE) désigné sera commandant de bord, et au statut d’auto entrepreneur, uniquement pendant la durée du test.

Article 3.7 – Nuit aéronautique :

Nul ne peut entreprendre de vol une demi-heure avant la nuit aéronautique si l’avion n’est pas équipé pour le vol de nuit, et devra être posé avant le début de la nuit aéronautique, (nuit aéronautique : coucher du soleil civil + 30 minutes). Nul ne pourra entreprendre un vol de nuit s’il n’est pas autorisé au lâché de nuit par l’instructeur ayant fait sa formation ou s’il n’est pas pilote titulaire de la Qualification Vol de Nuit, (QVN), ou de l’Habilitation Vol de Nuit, (VDN).

Article 3.8 – Animaux, stupéfiants et marchandises :

L’emport d’animaux est interdit dans les avions de la société et ceux loués par elle. Il en est de même pour toute substance illicite ou considérée comme potentiellement néfaste à la sécurité du vol sur appréciation du commandant de bord.

Hexagon Flight Corporate interdit tout transport de marchandise. L’emport de chaque passager est strictement réservé à un bagage de 10 kg par personne.

Dans le cadre de la sécurité des vols, un contrôle de la gendarmerie ou de la police des airs sera demandé inopinément par la direction de la société sans que ni pilote coavionneur ni passagers en coavionnage en soient préalablement informés.

Article 3.9 – Respect des riverains et participation à la lutte contre les nuisances sonores:

Chaque commandant de bord veillera au respect le plus strict du circuit en tour de piste, tant en hauteur, qu’en itinéraire. Tout pilote qui aura enfreint sciemment la réglementation pourra se voir sanctionné avec ou sans demande du Flight Manager, par le conseil d’administration.

Article 3.10 – Baptême de l’air :

Interdit.

Article 3.11

Les membres du club sont personnellement responsables des invités qu’ils conduisent sur la zone réservée aéroportuaire, dans les dépendances, et/ou dans les avions du club et ceux loués par lui.

Article 3.12

Les pilotes s’interdisent tout émoluments de la part des passagers en coavionnage et cette notion devant être prise au sens le plus restrictif sous peine de sanctions.

Article 3.13 – Carnet de route avion :

Le Pilote commandant de bord devra consigner son vol sur le carnet de route de l’avion après chaque vol, conformément à la réglementation en vigueur. Il y renseignera la date, le nom du pilote, les lieux de départ et d’arrivée, les heures en service (1) de décollage et d’atterrissage, la durée du vol, le cumul des heures totales de l’avion sans omettre les compléments d’essence (le nombre de litres), avec la mention « P.C. », (plein complet) ou « P.P. » (Plein partiel), ainsi que la mention RAS ou de l’incident, de l’accident subi, suivi de sa signature.

Tout autre document inhérent au vol comme à l’instar des différentes taxes verrons leurs factures jointes à la feuille de route et à la fiche de lasse et de centrage établies pour le vol concerné.

Tout manquement à cette règle pourra se retourner contre le commandant de bord de l’avion.

(1) Ou TU/GMT dans le cas ou l’heure en service est différente de l’heure en service en France.

Article 3.14 – Plein de carburant :

Tout pilote constatant, au retour d’un vol, que la quantité de carburant restante est insuffisante pour assurer une autonomie d’au moins 2h30  de vol est dans l’obligation de faire un complément de carburant. La réserve finale de chaque avion est fixée à une quantité de carburant équivalente à 45 minutes de vol soit approximativement 34 litres . S’il est constaté au retour d’un vol que la quantité de carburant restante dans le réservoir est inférieure à cette limite, le pilote sera invité à s’en expliquer devant le Conseil d’Administration accompagné par un instructeur. Une sanction pourra éventuellement être prise à l’encontre de ce pilote pour non respect du règlement intérieur.

Article 3.15 – Avitaillement des aéronefs :

Chaque avion du club est doté d’une clé ou d’une carte d’avitaillement personnalisée.

A sa base, l’avitaillement de l’aéronef est sous la responsabilité du Plane Manager. Il assure les pleins de carburant et les niveaux de tous les liquides des machines après chaque utilisation.

En déplacement, chaque commandant de bord est responsable de l’avitaillement de son aéronef. Il devra avoir reçu une instruction préalable dispensée par un instructeur au moment de son lâcher. Ce pilote devra s’assurer que toutes les mesures préalables auront été prises avant tout début d’avitaillement :

Passagers débarqués – Interdiction de fumer – Téléphones portables éteints – Tresse équipotentielle branchée.

La délivrance de carburant à des aéronefs de passage, ainsi que la délivrance de carburant en vrac (Jerrican, bidons, etc.) sont interdites. En cas de non respect des mesures de sécurité ou des conditions de délivrance de carburant, des sanctions seront demandées à l’encontre des contrevenants.

4. GESTION DES VOLS

Article 4.1 – Planification et saisie des vols :

Avant tout vol : Chaque pilote doit réserverions vol sur le site de la société.

– Il devra inscrire le temps de vol prévu sans bloquer l’avion au delà de ce temps dans la mesure du possible.

Il devra mentionner sa destination.

Au retour du vol : Chaque pilote doit à nouveau renseigner le site de la société.

– La saisie de chaque vol est obligatoire dès le retour pour la comptabilité et le suivi des aéronefs (la saisie informatique remplace la saisie sur papier sauf panne du système).

– Chaque pilote saisit son vol (ou chaque vol si plusieurs atterrissages) en précisant l’avion utilisé, son identité, l’instructeur si accompagné, les compteurs départ et arrivée, l’heure de départ et d’arrivée, le nombre de personnes à bord et d’atterrissages, la nature du vol, le vol de contrôle, le carburant et l’huile ajoutés au départ ou à l’arrivée, ainsi que d’éventuelles remarques.

– Il doit remplir le carnet de route de l’avion et ajouter sur ce dernier la quantité d’huile et (ou) d’essence si un complément a été fait, et ceci en plus des données de l’horamétre.

Article 4.2 – Paiement des vols.

Afin de faciliter la gestion du club, tout vol doit être payé intégralement à la réservation. Les forfaits de volumes d’heures pré-payés seront décomptés au fur et à mesure des vols effectués sur l’année calendaire.

La validité du forfait et des droits d’adhésion ne peut en aucun cas excéder 12 mois. Toute  personne présentant un compte débiteur verra ses privilèges immédiatement suspendus.

Article 4.3 – Comptes pilotes

Les comptes pilotes qui n’auront pas été exploités durant 90 jours successifs, seront automatiquement soldés. Les sommes créditées sur ces comptes ne seront pas remboursables sous réserve d’avoir prévenu la direction et obtenu un accord écrit confirmant l’acceptation de l’inactivité de compte pour une durée maximale de 90 jours non reconductibles. Toutefois, le fait de clôturer un compte ne dégage pas le membre des poursuites éventuelles qui pourraient être engagées à son encontre.

Article 4.4 – Réservation des avions.

L’ensemble des réservations se fait, sauf cas exceptionnel, sur le site de la société. Il est recommandé de réserver, en vue d’un vol projeté, en indiquant l’avion souhaité ainsi que le jour et la tranche horaire.

Le pilote réservataire a priorité pour l’utilisation de l’avion. La validité de la réservation prend fin 1/4 d’heure après l’heure prévue.

Les pilotes n’ayant pas réservé sont tenus de vérifier, avant tout vol, l’état des réservations sur le site ou en appelant le siège de la société . Ils ont l’obligation de s’inscrire, même pour un départ immédiat avec un avion libre afin d’éviter qu’un autre pilote s’inscrive dans le même créneau non encore enregistré sur Le site internet de la société

Chaque pilote est tenu de respecter son heure de retour prévue, et revenir suffisamment tôt pour permettre au pilote suivant d’utiliser l’avion, ce retour devant se faire en tenant compte, le cas échéant, du temps nécessaire au ravitaillement en carburant.

Les rendez-vous “instruction” sont obligatoires. Ils sont pris en accord avec l’instructeur concerné. Toute réservation pour un test avec examinateur doit tenir compte des plages de disponibilité des instructeurs. Il est recommandé de s’enquérir de ces disponibilités en appelant au siège de la société.

Les réservations doivent être annulées dès que possible sur le site internet ou en téléphonant au siège de la société . Si cette disposition n’est pas respectée, il pourra être appliqué au pilote un dédommagement « annulation tardive » équivalent à 50% du tarif des heures réservées.

Exception : les cas de météorologie défavorable ou de force majeure justifiés seront pris en compte. Les mauvaises conditions météo ne dispensent pas d’annuler les réservations.

Chaque pilote devra respecter au plus près la réservation de son vol à effectuer. Il ne bloquera pas un avion plusieurs heures pour son confort, sachant que son temps de vol sera bien inférieur à sa réservation.

Toutefois pour une réservation d’une durée supérieure à 3 jours, une demande devra être formulée par écrit au Bureau qui s’engage à répondre dans les 24 heures.

Pour un vol dont le montant est supérieur à 500 €, il pourra être demandé au pilote de créditer le montant estimé de ce déplacement avant son départ.

5. APPLICATION

Article 5.1

L’ensemble des dirigeants et membres du Conseil d’Administration, ainsi que les instructeurs de Hexagon Flight Corporate sont chargés de faire appliquer le présent règlement.

Règlement Intérieur approuvé le 14 Avril 2017 par le Conseil d’Administration.

 

 

Ouverture du secrétariat

 Du Lundi au Vendredi

De 08H à 12H00 et de 14H00 à 17H00

 

Actualités

 PENSEZ COAVIONNAGE!

 

Des journées de grève itératives sont prévues sur tout le trimestre allant d'Avril à Juin pour le secteur ferroviaire. Dans le transport aérien public, le climat n'est pas moins tendu...

 

CONTACTEZ- NOUS

 

Hexagon flight corporate
Aérodrome des Artigues de Lussac

3265 Route de LYON
33570 Les Artigues De Lussac

Téléphone : 0033 557 240 243

                    0033 643 460 531

email: boutique@hexagonflightcorporate.com

Web: www.hexagonfligtcorporate.com

Master Card Visa
MasterCard, Visa
Version imprimable Version imprimable | Plan du site
hexagonflightcorporate.com